Pour arrêter de faire (enfin) des fautes d’orthographe

On ne connait pas mieux que les fautes d’orthographe pour perdre rapidement en crédibilité. Que ce soit avec son chef, ses collègues ou des clients, faire des fautes est catastrophique. Nous avons jeté à la poubelle tous les CV et lettres de motivation qui en comportaient. Sans remord.

Rarement lacune n’aura eu autant d’impact aux yeux des autres, même si la personne est tout à fait compétente dans son métier. Mais le diable se cache dans les détails. Et les fautes agissent comme des aimants. Impossible de les oublier une fois qu’on les a vues.

L’école étant derrière nous depuis un moment, nous ne jetons pas la pierre à ceux qui font des fautes. Nous sommes certains qu’en fouillant un peu, le lecteur attentif en trouvera quelques-unes dans nos articles. Il ne s’agit pas de coquilles ou autres fautes d’inattention. Ça arrive à tout le monde. Mais bien des fautes grossières et récurrentes, qu’une simple relecture devrait résoudre sans difficulté.

Révisez vos basiques

Ne comptez pas trop sur la facilité, se replonger dans les livres est incontournable. Se rafraîchir la mémoire est toujours un début douloureux mais nécessaire. Nous sommes passés par là, et nous avons même pris du plaisir à réviser certaines règles, notamment sur les accords. Oui, vous avez bien lu le mot “plaisir” dans un article sur les fautes d’orthographe. Il faut voir la vie du bon côté.

Lire aussi :  Des réunions (enfin) efficaces

Le bon vieux Bescherelle reste une référence, même si les éditeurs sont nombreux. C’est vrai qu’ils sont particulièrement forts pour expliquer simplement tout ce qui nous semblait compliqué dans notre jeunesse. C’est un livre qu’on garde toujours sous le coude, même au moment où je vous écris. Vous ne regrettez pas votre investissement : votre écriture est un investissement.

Nos amis ergonomes connaissent le goût de François Daniellou pour l’orthographe. Nous vous recommandons chaudement son livre disponible gratuitement en PDF “L’orthographe n’est pas soluble dans les études supérieures ! Aide-mémoire bienveillant, à l’usage des étudiants“. Oubliez le titre, cet ouvrage inspirera les professionnels les plus aguerris d’entre nous. Vous pouvez le télécharger sur le site des éditions Octares.

Vérifiez le correcteur d’orthographe

Alors là, c’est un mystère pour nous. Combien de fois voit-on des documents textes qui comprennent des fautes qui étaient pourtant détectées et soulignées par le correcteur d’orthographe ? Un simple clic droit sur le mot permettait de sélectionner la formule correctement écrite. Deux petites secondes.

Ne faites pas toujours confiance au correcteur d’orthographe, puisqu’il est loin d’être infaillible. Mais jetez au moins un œil à ce qu’il vous dit. Vérifiez tout de même avoir activé cette option précieuse. Avec OpenOffice par exemple, il faut installer un module dictionnaire, absent lors de l’installation inititale.

Lire aussi :  4 astuces pour interagir avec votre audience lors d'une présentation

Relire et faire relire

Relire sur un écran n’est pas toujours confortable. Ça marche pour nous : imprimer notre texte permet d’identifier beaucoup plus facilement nos fautes. N’oubliez pas Dame Nature en n’utilisant que des feuilles de brouillon.

Si votre document ou votre mail est particulièrement important, n’hésitez pas à faire relire le texte à des personnes de confiance (et accessoirement fortes en orthographe). Une double relecture mettra toutes les chances de votre côté. Et s’il reste des fautes, espérons que le lecteur soit tolérant.

Ecrit par un ergonome incognito

Un ergonome voulait apporter un peu de réconfort dans ce monde de brutes. Il a donc choisi de partager des idées pour mieux vivre son travail. Quel naïf.