[Chronique] Les micro changements qui révolutionnent l’entreprise, de Margaret Heffernan

Les livres qui ambitionnent de partager les secrets de la réussite en entreprise sont nombreux. Loin de refléter la complexité qui régit notre environnement professionnel, nous préférons les ouvrages plus modestes. Mais qui soulèvent de vraies réflexions.

C’est le cas des “Micro changements qui révolutionnent l’entreprise”. Le livre rend compte d’une réalité bien plus subtile et inspirante : changer sa relation avec l’autre peut radicalement améliorer le sens du travail.

La démarche

Les livres TED renvoient aux célèbres conférences du même nom. “Diffuser les idées qui changent le monde” est l’ambition de cette démarche qui se décline dans le monde entier, traduit en une centaine de langues et sur de nombreux supports, comme le témoigne ce petit livre. Prolongement parfait du discours de Margaret Heffernan, les 90 pages nourrissent le “savoir travailler ensemble”, bien au delà d’une culture d’entreprise vaine à déclamer.

Le contenu

Aucune recette parfaite et miraculeuse ne sera proposée par l’auteure. Ce sont les ajustements sensibles du quotidien qui installeront une relation efficace et créatrice entre les individus d’un groupe. Le postulat étant posé, il ne reste qu’au lecteur de s’en inspirer et de poursuivre sa propre réflexion autour des 5 chapitres du livre :

  • Le conflit créatif : comment les différences d’un groupe en font la richesse, pour tirer parti des erreurs et des désaccords,
  • Le capital social : prendre le temps de se connaitre et de surmonter les distances par l’écoute, l’empathie et le temps passé ensemble,
  • Réfléchir, c’est physique : traiter plusieurs tâches en même temps et cumuler les heures travaillées ne rendent pas plus productif; le cerveau a besoin de repos et de loisirs pour se ressourcer,
  • Faire tomber les barrières : s’inspirer à l’extérieur de l’entreprise et travailler avec de nouvelles personnes; les changements de points de vue peuvent s’avérer surprenants,
  • Des leaders partout : s’affranchir du poids des évaluations professionnelles et des statuts hiérarchiques pour libérer le potentiel de chacun; le pouvoir ne doit pas cloisonner la créativité des salariés.
Lire aussi :  [Chronique] Mon boss est nul mais je le soigne, de Gael Chatelain

Ce qu’on en pense

Nous tenons ici un petit livre à haut potentiel qui ne cesse de replacer l’humain au centre du travail. Ce n’est pas nous qui irons à l’encontre de ce message puisque nous partageons ces valeurs d’ouverture et d’écoute, dans un monde professionnel qui oublie trop souvent l’importance des échanges humains.

Au delà des réflexions majeures des 5 chapitres, les petites idées fourmillent tout au long des pages. Nous ne les trahirons pas : nous vous recommandons chaudement de les découvrir dans ce bouquin qui donne le sourire.

Ecrit par un ergonome incognito

Un ergonome voulait apporter un peu de réconfort dans ce monde de brutes. Il a donc choisi de partager des idées pour mieux vivre son travail. Quel naïf.