Clavier BakkerElkhuizen S-board 840 : test et avis

Les claviers compacts gagnent en popularité et c’est bien mérité. Étroits et plats, ils favorisent l’angle droit des poignets, tout en laissant de la place pour la souris. De quoi soulager les nombreuses personnes qui doivent aller chercher leur souris excentrée à cause de leur long clavier préhistorique. Après avoir parlé de la discrète Rapoo E9070, nous testerons aujourd’hui la marque bien connue de nos confrères ergonomes : BakkerElkhuizen avec leur légendaire clavier compact S-board 840.

Description

La seule évocation de la marque BakkerElkuizen inspire le respect des personnes familières avec les solutions ergonomiques pour aménager les postes de travail. Souris, claviers, porte-documents ou supports d’écran sont reconnus dans le milieu avec une réputation particulièrement flatteuse. D’origine hollandaise, leurs produits font souvent le bonheur de leur propriétaire. Innovation et qualité sont clairement les lignes directrices de BakkerElkuizen. Au prix d’un certain coût, mais nous y reviendrons plus tard.

Le S-board 840 est donc un clavier compact filaire, certes moins pratique qu’un clavier sans fil, mais sans les contraintes de la compatibilité des fréquences ou de la charge des piles. La finition en plastique gris n’est pas des plus design, mais c’est du solide. Avec des dimensions de 30.5cm de longueur et 16.5cm de largeur, le clavier permet un gain de place conséquent sur le plan de travail afin de mieux placer la souris.

Lire aussi :  Test des lunettes anti-fatigue pour ordinateur Gunnar

L’épaisseur ne dépasse pas 2cm, et son poids de 640g permet de l’envisager lors des déplacements dans un sac. Les touches programmables sont toujours appréciables même si cela augmente la hauteur du clavier. En revanche, ne comptez pas sur le pavé numérique, sacrifié à la noble cause du gain de place. Il y a des indicateurs lumineux de touches et, chose rare, un port USB est disponible de chaque côté.

Ce qu’on en pense

C’est une référence incontournable dans le petit monde de l’ergonomie, la qualité est au rendez-vous. La frappe est douce et assez silencieuse grâce au mécanisme “ciseaux”. La taille de chaque touche est satisfaisante, sans risquer de faire des fautes de frappe en glissant sur les boutons adjacents. Du tout bon, mais le parti pris du pavé numérique risque de ne pas satisfaire tout le monde.

En effet, l’absence de pavé numérique permet de réduire au maximum l’encombrement du clavier sur le bureau. Un excellent point pour le positionnement de la souris. Mais les salariés qui saisissent régulièrement des chiffres seront forcément frustrés. Si des pavés numériques annexes existent, nombreux sont ceux qui préfèrent leur intégration dans le clavier. Toutefois, il faut noter que BekkerElkhuizen propose le clavier C-board 830, cousin moins compact du S-board 840, mais avec un pavé intégré.

Lire aussi :  Test de la souris Handshoe Mouse

Toutes ces qualités ont un prix : le clavier tourne aux environs de 75-80€. Un positionnement haut de gamme qui ne sera pas toujours accessible aux bourses les plus modestes. Le budget disponible et la nécessité d’avoir un pavé numérique vont forcément orienter votre choix.

Cet article n’est pas sponsorisé. Et n’oubliez pas, vérifiez les conditions de retour du produit s’il ne vous apporte pas la satisfaction attendue.

Ecrit par un ergonome incognito

Un ergonome voulait apporter un peu de réconfort dans ce monde de brutes. Il a donc choisi de partager des idées pour mieux vivre son travail. Quel naïf.