Les effets sous-estimés de l’eau sur votre efficacité

Le corps humain est constitué d’environ 70% d’eau. Autant dire que la moindre déshydratation aura des effets notables. Et souvent inattendus. Car si la déshydratation s’accompagne souvent d’une bouche sèche, on connait moins ses effets sur la fatigue et l’activité neurologique.

On vous passe les effets extra-professionnels, même si nous avons bien conscience qu’une belle peau peut faire la différence. Attention, ne pas boire est dangereux pour la santé.

Baisse des capacités cognitives et mentales

Selon l’institut Pasteur, 2% de déshydratation suffisent pour provoquer des difficultés de mémoires, de résolutions de problèmes ou de concentrations. Avant de rouspéter un collègue qui n’est pas attentif, offrez-lui d’abord un bon verre d’eau.

Favorise la bonne humeur

L’eau présente un effet indirect sur la bonne humeur. Des chercheurs auraient trouvé des liens avec la dépression et la colère. Nous qui pensions qu’une bonne blague faisait l’affaire…

La fatigue

La déshydratation est la première cause de fatigue selon certaines sources (minérales). Il semblerait que nos organes travaillent davantage lorsqu’ils manquent d’eau, ce qui fatiguerait notre organisme. Si vous pensiez avoir mal dormi, un verre d’eau sera peut-être plus efficace qu’une sieste.

Maux de tête

Souvent lié à la diminution du liquide corporel, les maux de tête peuvent être le signe d’une déshydratation. Un peu comme les lendemains de cuite.

Lire aussi :  Critique (constructive) de l'open-space

Baisse des capacités physiques

Une déshydratation de 2 % équivaut à une diminution de 20% des capacités physiques. La sudation ou la chaleur sont les responsables à prendre en compte pour les métiers physiques. Sinon attention à la perte de force musculaire ou l’apparition de crampes.

Régule la température du corps

Si l’eau permet de réguler la température du corps quand il fait chaud, il a tout autant besoin d’eau lorsqu’il fait froid. En effet, l’organisme redouble d’énergie pour se maintenir au chaud.

Bien boire n’est pas si simple

Il faut surtout penser à boire et s’équiper en conséquence. Si vous ressentez le besoin de boire, c’est qu’il est déjà trop tard : buvez régulièrement des petites gorgées. Vous pouvez par exemple acheter une jolie petite bouteille qui vous accompagnera toute la journée.

Selon les recommandations, il faut compter environ 1.5 à 2 litres par jour. Certaines recherches disent qu’il est possible de boire de plus petites quantités grâce aux fruits et aux autres boissons qui constituent notre alimentation. Un débat qui nous dépasse, puisqu’il vaut mieux boire plus que pas assez.

Ecrit par un ergonome incognito

Un ergonome voulait apporter un peu de réconfort dans ce monde de brutes. Il a donc choisi de partager des idées pour mieux vivre son travail. Quel naïf.