Interview de Théâtre à la Carte

Le théâtre d’entreprise mérite amplement son développement : nous avions déjà élaboré un article sur les nombreux avantages du théâtre d’entreprise. Gilles Laborde (à gauche sur la photo), président de Théâtre à la Carte, acteur majeur du secteur, a gentiment accepté d’approfondir le sujet avec nous.

Pouvez-vous nous présenter le concept du théâtre d’entreprise ?

Le théâtre d’entreprise met en scène le monde de l’entreprise (au sens large : et donc les organismes privées ou publics) et aborde des problématiques liées à son organisation, à ses dysfonctionnements éventuels, à des changements à venir et à intégrer. Il permet de transmettre l’importance et le sérieux d’un message, tout en alliant l’humanité et la convivialité.

Grâce à l’effet-miroir et au réalisme des saynètes, le théâtre d’entreprise permet d’illustrer et de décrire une situation professionnelle et de proposer des clés de réflexion et d’action concrètes. L’outil « théâtre » peut être utilisé de diverses façons : interprétation d’une saynète issue d’un catalogue ou écrite sur mesure par des comédiens professionnels pour introduire une thématique lors d’une réunion, d’un séminaire ou d’une formation.

Nous avons notamment développé des ateliers de théâtre action ou les collaborateurs travaillent en groupe sur l’écriture d’un scénario de saynète et l’interprètent devant l’ensemble des participants. L’improvisation est également un outil très intéressant pour travailler sur des comportements utiles dans les relations inter personnelles en entreprise. Les possibilités sont multiples et nous n’avons de limite que l’imagination et le talent de nos scénaristes et comédiens !

Comment est née l’idée de Théâtre à la carte, de quels constats êtes-vous partis ?

Théâtre à la Carte a été fondé en 1984 à Montréal par Christian Poissonneau qui était comédien et qui a intégré un groupe de comédiens qui créaient des spectacles semi-improvisés pour des colloques scolaires à destination des directeurs d’écoles. Devant le succès et l’impact des spectacles sur les participants, il a décidé de créer ce concept pour les entreprises et 3 ans plus tard, c’était l’explosion. En 1992, il décide d’ouvrir un bureau à Paris et là encore le succès est au RDV.

En 2012, nous avons fêté les 20 ans de Théâtre à la Carte. A mon arrivée cette même année, l’entreprise avait déjà bien changé : développement de l’activité de formation, développement de l’utilisation de la vidéo pour dans nos prestations et toujours le développement de l’innovation, ancrée dans l’ADN de l’entreprise. Depuis, nous ne cessons de toujours proposer de nouveaux spectacles sur de nouvelles thématiques pour être toujours le plus proche des problématiques des entreprises. C’est dans cette dynamique que le groupe s’est récemment enrichi de nouvelles marques : TAC Conseil, TAC Productions et TAC Event afin de renforcer et de diversifier ses solutions en matière stratégique et événementielle. Cette année encore, nous innovons sur le fond et la forme de notre offre mais je ne peux pas vous en dire plus…

Lire aussi :  Identifiez simplement les produits dangereux

Quels sont les thématiques qui sont les plus demandées, et pourquoi selon vous ?

De façon générale, la thématique du changement est récurrente. En fait les entreprises sont en perpétuelle évolution, elles se réorganisent pour faire face à un marché qui évolue, pour s’adapter à de nouvelles contraintes législatives… Ces changements ont des répercussions sur les organisations et les modes de travail.

C’est important de communiquer sur ces changements, de permettre aux salariés de verbaliser leurs craintes et leurs questions. Nous accompagnons les entreprises dans ces moments pour que les salariés s’approprient le changement et l’intègre correctement. En effet, la réussite du changement introduit dans l’entreprise dépend en grande partie de la compréhension, de l’adhésion et de la participation des collaborateurs.

Un autre sujet sur lequel nous intervenons régulièrement en entreprise : la prévention des risques psychosociaux ainsi que le bien-être et la qualité de vie au travail qui sont des sujets connexes. Sur ces sujets, les entreprises ont des obligations légales ou des engagements sociétaux. Le théâtre permet de mettre en scène des sujets sensibles sur lesquels on a besoin d’une certaine distance pour parvenir à engager la réflexion et le dialogue.

Certains sujets tabous sont traités avec humour, les entreprises seraient-elles trop sérieuses ?

Si les entreprises sont sérieuses, celles avec qui nous travaillons ont compris que l’humour pouvait être une clef pour aborder bon nombre de sujets et surtout pour toucher les gens et amorcer une réflexion, voire un changement de comportement. Ce n’est pas le seul ressort de nos interventions : l’émotion, l’identification à des situations alliées à une prise de recul, ce qu’on appel l’effet miroir , jouent un grand rôle mais l’humour rend possible cette mise à distance.

Les interventions de Théâtre à la Carte apportent un grain de folie dans une organisation aux rouages bien huilés, et c’est quelque chose que les entreprises, toute sérieuses qu’elles sont, apprécient : la liberté de ton des comédiens, leur capacité à improviser et à rebondir toujours avec justesse et professionnalisme.

Quelles sont les réactions du public qui vous surprennent le plus ?

Sur des sujets difficiles comme le burn-out, le stress ou le harcèlement (ce qu’on appelle les risques psychosociaux), nous sommes toujours surpris de voir la puissance et l’impact de nos interventions sur le public : s’il y a très souvent des rires, il y a parfois des pleurs mais jamais d’indifférence. La formidable récompense est la richesse des échanges qui s’ensuivent.

Lire aussi :  La pause café avec Thomas Barret, auteur et fondateur de The Morning Compagny

Les situations que vous jouez parlent à chaque salarié, d’où vient cette connaissance du milieu professionnel lorsque l’on vient du théâtre ?

Nos intervenants sont un peu des « moutons à 5 pattes » : en plus de leurs carrières professionnelles confirmées de comédiens, ils ont un passé de salariés (anciens ingénieurs, consultant, responsable RH etc.). Ils possèdent donc les codes et maîtrisent les problématiques des organismes publics et privés.

De plus, pour écrire des saynètes sur mesure : ils rencontrent systématiquement des managers et des collaborateurs pour avoir plusieurs points de vue, bien comprendre les forces en présence, les problématiques telles quelles sont ressenties. Bref, il y a un gros travail de recherche avant l’écriture qui renforce leur connaissance de la réalité du « terrain ».

Pour que cette richesse se transmette, nous favorisons la mutualisation des connaissances pour que chaque intervenant Théâtre à la Carte profite de l’expérience de tous les autres.

Vous accompagnez certaines entreprises sur le long terme, comment faire passer un message pour que l’impact soit durable ?

Notre nouveau département TAC Conseil propose justement aux organisations un accompagnement sur la durée pour travailler sur des sujets comme la conduite de changement, l’amélioration de la qualité de vie au travail qui nécessitent du temps.

L’engagement de la direction et des managers dans la démarche est primordial pour que cela fonctionne. Rien de possible sans ce préalable. Faire jouer une saynète sur le stress devant des collaborateurs et ne rien proposer derrière a peu de chance de déboucher sur une amélioration attendue de la qualité de vie au travail !

Donner les moyens aux salariés de s’exprimer, de trouver par eux même des solutions… Le théâtre est un formidable outil pour déclencher cette démarche mais ce n’est qu’un outil à utiliser parmi d’autres pour faire évoluer les comportements sur le long terme. Et là, ceux sont bien les entreprises notamment le top management qui a un rôle à jouer !

Retrouvez le site internet de Théatre à la Carte et des nombreuses saynètes sur leur chaîne Youtube.  Nous tenons à remercier Gilles Laborde d’avoir accepté de répondre à notre curiosité, ainsi que Sébastien Garnier pour son professionnalisme et sa disponibilité.

Ecrit par un ergonome incognito

Un ergonome voulait apporter un peu de réconfort dans ce monde de brutes. Il a donc choisi de partager des idées pour mieux vivre son travail. Quel naïf.