Limiter les courants d’air de la climatisation, l’effet Coanda

Il est pénible ce petit courant d’air dans la nuque, n’est-ce pas ? La proximité d’une bouche de climatisation mal réglée est une bonne façon de tomber malade et d’avoir les muscles crispés. Les causes peuvent être multiples, mais il y en a une qui reste assez méconnue et qui pourrait fortement vous aider. Son nom de code : l’effet Coanda.

L’effet Coanda expliqué simplement

L’effet Coanda est un phénomène étrange : si un jet d’air est assez puissant, il va adhérer à la paroi à proximité. Les salariés ne ressentent plus les courants d’air, puisque le flux passe au dessus d’eux. L’air chaud et froid est également mieux brassé pour le confort des occupants.

L'effet Coanda - Ventilation muraleL'effet Coanda - Plafonnier

Pour que votre climatisation exploite l’effet Coanda

Quatre facteurs sont nécessaires pour que l’effet Coanda apparaisse:

  • La vitesse de l’air : un flux minimum de 2m/s est nécessaire pour un plafonnier,
  • La proximité avec une paroi : la distance entre la bouche d’aération et la paroi doit être inférieure à 30 cm,
  • L’angle de sortie du jet d’air : l’air doit sortir parallèlement à la paroi ou à moins de 45° pour un plafonnier,
  • L’absence d’obstacle : toute colonne, lustre ou seconde climatisation trop proche cassera l’effet Coanda.

Des réglages simples à vérifier

Lire aussi :  Les 3 points forts d'Ikea pour aménager son poste de travail

La tentation de baisser la puissance de la climatisation est forte lorsque de l’air froid est ressenti. En réalité, l’air va retomber plus vite, au détriment du salarié en dessous. Paradoxalement, essayez de pousser le flux d’air aux vitesses supérieures pour favoriser l’effet Coanda.

Effet Coanda - Influence de la vitesse

Dans certains cas, l’orientation des grilles est variable. Vérifiez donc leur inclinaison et corrigez-les avec un angle inférieur ou égale à 45° si c’est possible. Ne montez pas sur les tables ! Gardez le contrôle depuis la télécommande ou passez la main au service de maintenance.

Si ça ne marche toujours pas

Il est tout à fait possible d’essayer les deux réglages précédents sans le succès attendu : restez-en aux options disponibles sur la télécommande. C’est vrai que les facteurs sont nombreux, comme la hauteur de plafond, la disposition des locaux, la porté du flux, la dimension de la bouche…

La ventilation et le confort thermique sont des sujets complexes, il faut parfois reconnaitre son impuissance face aux mystères des théories physiques. Le plus efficace reste de remonter les informations à vos services généraux ou aux prestataires externes.

Ecrit par un ergonome incognito

Un ergonome voulait apporter un peu de réconfort dans ce monde de brutes. Il a donc choisi de partager des idées pour mieux vivre son travail. Quel naïf.