Pas d’email le vendredi

C’est la fin de la semaine et vous avez encore deux-trois choses à terminer avant de profiter du joli week-end qui s’annonce. Si si, un dîner chez votre belle famille est un programme qui se respecte, on ne profite pas assez de ses proches. Sur cette entrée en matière qui ne sert qu’à rallonger la taille de mon texte (à une lettre près vous vous croyiez sur un autre site), venons-en à nos moutons.

Une tâche chronophage

Vous avez été mitraillé de mails plus ou moins utiles, vous avez été en copie de trucs qui ne vous regardent absolument pas et vous n’avez pas encore répondu à tous vos mails en attente. Chaque notification d’email est une interruption que vous reproduisez des dizaines de fois par jour ou en ouvrant votre messagerie par simple curiosité. Selon les études, un salarié moyen y consacrerait entre 1 et 2 heures par jour.

N’ouvrez pas votre messagerie le vendredi

Garder sa messagerie fermée le vendredi vous permettrait de rester concentré et d’économiser du temps. Ce moment vous appartient: vous vous surprendrez de voir tout le travail que vous aurez abattu. Allez, peut être une seule consultation des mails si vous avez peur des urgences (les vraies, on est bien d’accord).

C’est plus simple que prévu, vous n’auriez pas plus difficile?

Lire aussi :  Gérer l'urgence et l'importance : la matrice d'Eisenhower

Si vous voulez aller plus loin, nous vous conseillons de bloquer votre messagerie tous les matins, tous les jours de la semaine. La plupart des personnes sont plus productives le matin et la traditionnelle réponse aux mails à son arrivée épuise une bonne partie de votre énergie.

Ecrit par un ergonome incognito

Un ergonome voulait apporter un peu de réconfort dans ce monde de brutes. Il a donc choisi de partager des idées pour mieux vivre son travail. Quel naïf.