Le réglage magique de votre siège (que vous ignorez)

De nombreux sièges de bureau possèdent un réglage que vous ne connaissez probablement pas. Nous rencontrons beaucoup (trop) de salariés qui n’en bénéficient pas car ils méconnaissent les caractéristiques de leur siège. Et cette option est magique. Son réglage pourrait contribuer à mieux soutenir votre dos pendant que vous travaillez. Une fois l’astuce prodiguée, c’est le déclic. On sait ce que vous pensez : cette introduction est beaucoup trop sur-vendue. On concède volontiers que le suspens est discutable. Mais lisez plutôt la suite.

Le soutien lombaire, c’est quoi ?

Lâchons le morceau puisque vous vous moquez sans doute de notre petit effet : il s’agit du soutien lombaire réglable en hauteur. Les dossiers de siège sont rarement droits, l’arrondi dans le bas du dos permet d’épouser le galbe de votre dos pour mieux le maintenir. Sur de nombreux modèles, le soutien lombaire peut se régler à la hauteur souhaitée. Il va donc pouvoir être parfaitement placé dans le creux de votre dos.

Cette option est particulièrement appréciable pour ceux qui ont des douleurs au dos, un meilleur maintien participera à la réduction de la douleur ressentie. Un soutien lombaire réglable en hauteur reste une option fortement recommandée lors de l’achat d’un siège, cela apportera un confort non négligeable au quotidien. Amis des services généraux, ajoutez ce paramètre dans votre cahier des charges, et si possible, faites d’abord confirmer son confort par un groupe test de salariés avant tout achat.

Lire aussi :  Pourquoi vous devriez choisir des bureaux de forme rectangulaire ?

Vérifier si l’option est présente sur votre siège

Tous les sièges ont un soutien lombaire plus ou moins prononcé. En revanche, il faudra vérifier si le vôtre est bien réglable en hauteur pour qu’il s’adapte à votre morphologie. Nous vous recommandons préalablement de consulter votre mode d’emploi, c’est encore le moyen le plus simple de savoir si l’option est présente et comment l’utiliser.

Pour ceux qui tâtonnent à l’aveugle, vérifiez les méthodes suivantes (sans forcer si ça ne fonctionne pas) :

  • Le dossier se lève avec des boutons : des boutons à l’arrière du dossier ou sur le bas (souvent deux boutons à appuyer en même temps) permettent de monter l’ensemble du dossier, et donc le soutien lombaire.
  • Le dossier se lève par crans : tirer le dossier vers le haut et vérifier qu’il se glisse cran par cran. Il revient à sa position initiale une fois arrivé tout en haut du dernier cran. Si votre siège est à cran, c’est une autre histoire…
  • Le soutien lombaire est indépendant du dossier : ici, le soutien lombaire est une pièce mobile fixée au dossier. De chaque côté du dossier ou directement sur la pièce, des boutons permettent de guider le soutien lombaire à la hauteur souhaitée.
Lire aussi :  Choisir son clavier d'ordinateur

Comment le positionner

Votre siège possède un soutien lombaire réglable en hauteur ? Excellente nouvelle ! Pour les autres, ne désespérez pas : gardez l’option en tête lorsqu’il faudra changer de matériel. Passons maintenant au réglage. Il faut tout d’abord vous asseoir dans le fond du siège, le dos collé au dossier. Ne faites pas comme sur la photo de couverture, la femme est beaucoup trop en avant.

Réglez ensuite le soutien lombaire dans le bas de votre dos, il doit épouser votre cambrure. N’hésitez pas à tâtonner les différents niveaux pour vous assurer que la hauteur retenue répond bien à votre confort. Normalement, le réglage du soutien lombaire est assez instinctif, votre corps vous fera sentir quand il est bien placé.

Ecrit par un ergonome incognito

Un ergonome voulait apporter un peu de réconfort dans ce monde de brutes. Il a donc choisi de partager des idées pour mieux vivre son travail. Quel naïf.