Connaissez-vous les souris verticales ?

Une souris d’ordinateur verticale ? L’imagination prend vite le relais avec toutes sortes de configurations incongrues. Et pourtant ces souris existent bel et bien. Les effets bénéfiques des souris verticales sont appuyés par différentes études et leur coût commence à devenir accessible. Il est temps de leur donner la place qu’elles méritent sur votre bureau.

Le concept des souris verticales

Une souris “plate” traditionnelle provoque la torsion de l’avant bras. Une souris verticale permet de conserver une position neutre. L’activité des muscles de l’avant-bras est diminuée. Le contact de la main avec le plan de travail se fait sur la tranche du poignet, ce qui libère les tendons d’une certaine pression.

torsion-souris-verticale

Schéma de la marque Evoluent

Chacun peut y trouver son compte

Que ce soit pour du confort ou dans le cas de certaines pathologies, une souris verticale peut soulager de nombreux salariés travaillant sur ordinateur. Par exemple, tester ce genre de souris pourrait limiter des gênes au niveau du poignet. C’est certain qu’il y aura toujours des personnes qui trouveront que les souris verticales sont bizarres et qui ne s’y habitueront pas. Si la période d’adaptation est passée avec succès, c’est étonnant de constater à quel point c’est difficile de revenir sur une souris traditionnelle.

Lire aussi :  Test des lunettes anti-fatigue pour ordinateur Gunnar

Pas si simple de faire un choix

Le choix des souris verticales n’est pas forcément évident. Sachez tout d’abord qu’il existe deux alternatives en fonction de leur inclinaison. Une souris purement verticale demande un petit temps d’adaptation et peut provoquer un léger glissement de la main durant l’utilisation (cette bonne vieille gravité). Une étude de l’INRS montre que les modèles obliques sont un bon compromis entre le confort et la prise en main.

evoluent-verticalhandshoemousecsl-vertical-mouse

               Les modèles Evoluent VerticalMouse (à g.), Handshoe Mouse (au m.) et la CSL (à d.)

Différentes tailles de souris verticales existent et les gauchers n’ont pas été oubliés. Sur certains modèles, des gouttières accueillent complètement la main pour annuler tout frottement du poignet avec le bureau. Les modèles sans fil sont évidemment plus faciles à utiliser, mais n’oubliez pas la gestion des piles, la précision variable et les interférences potentielles.

Le marché regorge de références. Pour des exemples de modèles précis, la Evoluent VerticalMouse (à gauche) est une infatigable référence, la Handshoe Mouse (au milieu) est une souris oblique récente qui récolte de nombreuses louanges des utilisateurs et la CSL (à droite) est un modèle au prix très accessible. Comme toujours, un test avant achat est fortement recommandé, sinon vérifiez les conditions de retour.

Ecrit par un ergonome incognito

Un ergonome voulait apporter un peu de réconfort dans ce monde de brutes. Il a donc choisi de partager des idées pour mieux vivre son travail. Quel naïf.