Travailler à genoux confortablement

Vous êtes technicien, garagiste, jardinier ou encore ouvrier dans le BTP: votre activité vous demande régulièrement de vous mettre à genoux pour atteindre certains espaces peu accessibles. Celui qui connait la sensation désagréable d’une rotule en contact avec un sol en béton aura envie de protéger ses genoux…

Des conséquences possibles

Le sentiment d’inconfort dû à la surface dur et froide du sol est la première plainte des salariés travaillant à genoux. Tout le monde connait cette vilaine sensation pour se relever après une longue durée à genoux, d’autant plus si votre jeunesse est devenue un vague souvenir. La répétition, la pression et le maintien de l’angle articulaire peuvent favoriser l’apparition de pathologies (l’hydroma par exemple).

Protéger ses genoux quand on intervient au sol

Si votre activité le permet, alternez autant que possible les situations à genoux et debout. Lorsque vous devez atteindre une zone proche du sol, essayez d’abord un tabouret à roulettes avec une assise basse (type siège de mécanicien). Des sièges de type “assis-genoux” existent également, c’est une piste qui peut avoir sa chance si vous le pouvez.

Concernant les genouillères, il en existe deux sortes: les protections intégrables dans une poche du pantalon située au niveau des genoux (pour un usage modéré) ou des genouillères de protection, si possible en gel (pour un usage intensif).

Lire aussi :  Apprendre à parler en public par l'action, les Toastmasters

Un tapis genoux de protection est une solution pertinente si vous supportez mal le port de genouillères, mais il faut le déplacer en fonction de vos mouvements. Enfin, le matériel original du jour est le Ergosiège: système fixé aux jambes, avec de la mousse aux genoux et un siège au talon, on y prendrait presque un café.

Comme pour tout matériel, réfléchissez bien avant d’acheter. Mettez en place des tests tant que possible: vous devez vous assurer de la pertinence du matériel en situation réelle de travail.

Illustration par Jenn Durfey

Ecrit par un ergonome incognito

Un ergonome voulait apporter un peu de réconfort dans ce monde de brutes. Il a donc choisi de partager des idées pour mieux vivre son travail. Quel naïf.