Les (vrais) effets du café

La machine à café est une image d’Épinal, nous sommes nombreux à commencer la journée par une petite tasse. Rien de tel pour se réveiller. Ou pas. Première constatation : combien dépense-t-on par mois à force de claquer 40 centimes par café? Et pourquoi ressort-on toujours plus fatigué? Découvrez les effets déroutants de l’expresso.

Les vertus

La caféine agit à partir de 20 minutes, pour une durée variable de plusieurs heures selon les métabolismes. Globalement, un café augmente la capacité physique et mentale. Préparez-vous à rendre les super-héros jaloux : augmentation de l’efficacité, de la productivité, de la vigilance, de la durée d’effort et de la concentration. Et ce n’est pas fini : amélioration des réflexes, du temps de réaction et de la mémoire à long terme. Offrez un café à vos collègues qui font la gueule, il parait que ça rend aussi de meilleure humeur.

Les vilains côtés

Lorsque les vertus du café s’atténuent, il faut résister à la tentation de rebooster l’organisme par une nouvelle tasse. En excès, les bénéfices ci-dessus s’annulent. Chacun a pu expérimenter les difficultés de concentration ou de nervosité après la cinquième tasse de la journée. Le retardement du sommeil et sa baisse de qualité sont des effets bien connus. La tension artérielle augmente, suivit du stress. Et vous en conviendrez, personne n’a envie d’être plus stressé qu’on ne l’est. Le symptôme de la bouche sèche ? C’est la déshydratation et ses conséquences. Sans compter le risque de dépendance et autres maladies: non, décidément, le café en forte dose, c’est vilain pas beau.

Lire aussi :  La revanche des introvertis dans les entreprises

Pas plus de 3 cafés par jour

Vous l’avez compris, le café est bon lorsque sa consommation est modérée. Selon les études, il ne faudrait pas dépasser 3 tasses par jour. Pour nous, on essaie de se limiter à un café en arrivant au bureau, et un second après le déjeuner. Ne pas boire de café après 18h et alterner les boissons si possible. Surtout, buvez inlassablement cette satanée flotte sans goût, il n’y a rien de mieux pour votre corps.

Ecrit par un ergonome incognito

Un ergonome voulait apporter un peu de réconfort dans ce monde de brutes. Il a donc choisi de partager des idées pour mieux vivre son travail. Quel naïf.